02/11/2008

HOMMAGE

1-2 novembre...

En ces jours de visites dans les cimetières, voici une nouvelle photo de la nécropole militaire de Montauville (Lorraine) où reposent les prisonniers de guerre français décédés en captivité (1940-1945).

Il y a un an, j'avais consacré une grande page au Mémorial de la Captivité situé au coeur du cimetière.

Pour retrouver les photos du monument : clic sur la photo.  

Pour retrouver la rubrique  "mémorial de la captivité" : clic ici.

 

Lorraine 050

23/10/2007

MOURIR EN CAPTIVITE

Oui, le mémorial de Montauville le rappelle... Bien des prisonniers de guerre n'ont pas connu le chemin du retour... 

 Lorraine 055

Certains ont été abattus lors des tentatives d'évasion.

D'autres qui n'ont fait que frôler un peu trop près les barbelés ont été victimes des coups de feu mortels des sentinelles postées en haut des miradors.

Certains P.G. se sont retrouvés dans les camps de concentration.

D'autres sont morts de maladie, d'épuisement (le manque d'hygiène, l'humidité, le froid, la vermine, la faim ont été des compagnons d'infortune tout au long de ces années).

Certains P.G. ont trouvé la mort  quand des bombes alliées tombèrent -par accident- sur leurs camps.

D'autres, au moment de la libération des camps, ont été froidement exécutés par des S.S croisés par hasard....

Des P.G. lors des derniers affrontements entre les libérateurs et les geolliers, se sont trouvés au milieu de la pagaille et n'ont pas été épargnés par les balles perdues... 

Et... n'oublions pas les P.G. décédés à peine rentrés de captivité des séquelles de celle-ci...

Illustration : Cimetière de Montauville (partie supérieure - 14-18/ Des P.G. sont -aussi- morts dans les camps en 14-18). 

13/10/2007

"SUR LA ROUTE DE L'EXIL..."

Pour visiter le MEMORIAL.... Cliquez sur l'image.

Bonne visite ! 

 5 Lorraine 074 - Copie

 

10/10/2007

MONTAUVILLE

Montauville est un lieu de pèlerinage pour quiconque s'interessant à la captivité 40-45.

Un très beau mémorial a été construit dans un cimetière où reposent les dépouilles de prisonniers de guerre morts en captivité (les "P.G.").

(Double mémoire... la partie supérieure du cimetière est consacrée aux combattants de 14-18).

Informations très intéressantes sur le panneau "accueil" ci-dessous.

La partie de gauche a pour titre : "CIMETIERE DES COMBATS DU BOIS LE PRETRE 1914-1948" et présente certains des combats ayant eu lieu dans le secteur.

La partie de droit a pour titre : "CIMETIERE DES P.G. MORTS EN CAPTIVITE 1939-1945". On y découvre une carte générale des camps des P.G. (oflags et stalags), des cartes d'identité de P.G. et quelques images : le stalag VII A,  des P.G. lors de la libération, l'inauguration du mémorial, etc.

Cliquez sur les "images bleues" pour plus d'infos (proviennent du panneau d'accueil).

Lorraine 00

 

Lorraine 003

Lorraine 015

 

 

 

(Infos concernant les P.G. Français. Beaucoup de P.G. Belges ont été rapatriés en 1945 par camions militaires. C'est le cas de R.TROYE).

Concernant "les camarades décédés au cours de ces années de misère" beaucoup de notes émouvantes dans le journal de R.Troye...

08/10/2007

BALADE(S) MEMOIRE(S)

Week-end PELERINAGE !

Ayant appris par l'auteur du site oflag.be l'existence d'un MEMORIAL de la CAPTIVITE à MONTAUVILLE, cela faisait des semaines que je mourais d'envie d'y faire une petite escapade  ! 

MONTAUVILLE  ? Il s'agit d'une petite localité à côté de PONT-A-MOUSSON...

PONT-A-MOUSSON ? Cette charmante petite ville se situe à mi chemin entre Metz et Nancy... (au sud de Verdun). 

Bref, nous voici au coeur de la LORRAINE -et- au coeur d'une zone MEMOIRE exceptionnelle !!!  

La région de Pont-A-Mousson est un très -très- haut lieu de mémoire 14-18 (parfois éclipsé par Verdun). La ligne du front passait par là... Inutile de dire que de terribles combats s'y déroulèrent... 

Mais la ville est aussi un lieu de mémoire 40-45. Bombardée en juin 1940 et en septembre 1944, elle fut libérée par l'armée américaine du général Patton (la bataille pour la traversée de la Moselle durera 15 jours). 

Ci-dessous : Pont-A-Mousson - Juste à l'entrée du Pont Gélot (détruit en 1944),  un monument aux morts 14-18 et l'église Saint-Martin dont une des tours porte encore la trace des combats... 

Lorraine 097 - Copie - Copie


Rencontre des mémoires des 2 guerres (cliquez sur les détails).  

Lorraine 103

Lorraine 098

 

 

 

 

 

 


Lorraine 105Lorraine 094

 

 

 

Lorraine 104 - CopieLorraine 108

27/04/2007

MIRADOR ET BARBELES (Bioul suite)

Bioulmonument7monument9

monument3

monument2monument4monument5monument6

26/04/2007

OUI, UN MEMORIAL

Je n'avais, à ce jour, jamais entendu parler de BIOUL...

Il a suffi de lire dans le livre présenté sur le post précédent qu'un MEMORIAL de la CAPTIVITE s'y trouve pour que BIOUL devienne un LIEU à découvrir ABSOLUMENT...

BIOUL vaut le déplacement, ce joli village (qui se situe dans le Namurois, tout prêt de Maredsous) possède son château (ne se visite pas) et pas mal de sculptures commémoratives; le lieu visiblement est lié aussi bien à 14-18 qu'à 40-45...

Une stèle hommage aux combattants de 40 et une sculpture d'Albert 1er accueillent les visiteurs dès l'entrée du village.

Et puis, près de l'église, on distingue une sorte de STATUE MARIALE... Première réaction : " c'est pas vraiment ça que je cherche... " Mais ALLONS VOIR...

Au fur et à mesure que j'avance, je distingue un drapeau belge... et des barbelés... Aurais-je trouvé LE MEMORIAL ? 

 

22/04/2007

UN MEMORIAL ?

Tiens, un paragraphe (tjs le fabuleux livre mentionné sur le post précédent) qui attire toute mon ATTENTION de blogueuse prête à parcourir des km pour aller faire des photos pertinentes pour son blog :

"En fait, il n'existe pas (encore) UN monument d'hommage aux prisonniers de guerre, représentatif et unanimement accepté et reconnu par tous. Outre le vitrail de la cathédrale de Koekelberg réalisé en 1947 à l'initiative de l'Oflag IIA, il y a eu de nombreuses initiatives locales permettant d'ériger maints édifices dans nos communes et villages. Ainsi, en 1956 a été inauguré à Bioul, le premier mémorial de la captivité" (p.37) 

Bioul ? C'est où Bioul ?