03/05/2008

MODUS OPERANDI

Modus Operandi est un documentaire sur la déportation des Juifs de Belgique. Il retrace l'impitoyable piège qui -étape par étape- s'est sournoisement et implacablement mis en place entre 1942 et 1944.

 "Entre 1942 et 1944, 24.916 Juifs, hommes, femmes et enfants ont été déportés de Belgique occupée vers le centre de mise à mort d’Auschwitz-Birkenau. Seuls 1.206 d’entre eux sont revenus de déportation, soit moins d’un déporté sur vingt." (livret pédagogique du film)

Tout le processus (qui ne s'est pas fait en un jour) est clairement présenté : L'identification de la population juive, la distinction entre Juifs belges et Juifs non belges (afin de mieux piéger tout le monde), l'exclusion économique progressive, le port de l'étoile juive, les convocations pour se rendre vers de soi-disants "camps de travail" (concernant aussi bien les hommes que les  femmes, les enfants, les vieillards !) et puis les rafles et ces odieux convois...

Le documentaire démontre tout aussi clairement que ce processus n'aurait pas pu être mené par l'occupant seul. Celui-ci a été aidé activement (et passivement) par certaines autorités belges (et juives) avec la complicité consciente (et inconsciente) d'une partie de la population...

On sort de cette salle de cinéma consterné et révolté... beaucoup de crimes auraient pu être évités si... si... si... -et- plus  qu'interpellés... ce qui s'est passé hier pourrait se reproduire demain et est peut-être en préparation aujourd'hui....

 

J'ai vu ce très grand documentaire au Vendôme (Bruxelles).

Jamais je n'oublierai le nombre impressionnant de personnes sanglotant dans cette salle de cinéma...  

Jamais je n'oublierai les quelques cris de colère que certains n'ont pu contenir... 

Jamais je n'oublierai ces murmures quand les numéros et dates des convois étaient cités : "ma tante.... mon grand-père...."

Une vingtaine de convois sont partis de Belgique vers Auschwitz. A chaque convoi est donné le nombe précis de personnes s'y étant trouvées ainsi que le nombre de survivants... des noms de disparus sont prononcés...  d'émouvantes photos de famille semblables à celles que nous avons tous dans nos tiroirs accompagnent le spectateur dans ce terrible périple mémoire...   

Je me répète, je n'ai jamais vu autant de personnes pleurer dans une salle de cinéma. Cela, je ne l'oublierai jamais.

Plus d'infos : le site consacré au film est très intéressant.

modus operandi

17:51 Écrit par oflag dans Devoir de mémoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2008

AVIS DE RECHERCHE

Moi qui ai créé un blog consacré à la captivité 40-45 parce que je ne voulais pas que cette mémoire disparaisse et qui, jour après jour, mets en ligne des vieilles photos (ayant dormi plus de 60 ans dans un tiroir) de miradors, de barbelés, de camps, de militaires prisonniers de guerre; je suis bouleversée par cette photo de petite fille découverte sur le blog consacré au Judenlager des Mazures !

Elle s'appelait ALINE.

Après avoir transité dans un camp en France, elle a été assassinée à Auschwitch le jour de ses 3 ans. Elle incarne le sort de ces milliers d'enfants, qui séparés de leurs parents, ont vécu la déportation dans des conditions terribles et n'en sont pas revenus.

Sa photo a été communiquée par le CERCIL (centre de recherche et de documentation sur les camps d'internement et la déportation juive dans le Loiret).

Le CERCIL est à la recherche de documents, lettres, photographies relatifs à la déportation.

Beaucoup plus d'infos sur l'article d'où provient l'image ci-dessous. Cliquez ici.

cercil 001

13:59 Écrit par oflag dans Devoir de mémoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/01/2008

QUI SE SOUVIENT DE DAVID BERGER ?

Le 27 janvier est la journée de la Mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité.

Impossible pour un blog lié à la Seconde Guerre mondiale de ne pas en parler !

Ci-dessous : le verso d'un document présentant la "salle des noms" de Yad Vashem (pour voir le recto).

Yad Vashem est un institut situé à Jérusalem dont la mission est de transmettre la Mémoire de la Shoah à travers l'enseignement - la recherche - l'organisation d'événements... Il abrite un complexe muséologique exceptionnel - une allée des Juste - et cette émouvante salle des noms...

A ce jour, plus de 3 millions de noms ont été répertoriés.

C'est beaucoup et pas assez : chaque nom retrouvé (chaque tranche de vie retrouvée) est une lutte contre l'oubli. 

L'auteur du blog Mémoire le Judenlager des Mazures vient de créer un blog  consacré à Yad Vashem France : ces 2 blogs sont remarquables !

Lien vers le site de Yad Vashem Jérusalem.
Lien vers le site de Yad Vashem France.

Lien pédagogique.

"Je souhaite que quelqu'un se souvienne qu'il y a eu, un jour, un homme  qui s'appelait David Berger".

David Berger dans sa dernière lettre  avant d'être assassiné à Vilna, 1941.

Yadvashem (2)

01:06 Écrit par oflag dans Devoir de mémoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2007

DES LUMIERES DANS LA NUIT

Actualité :

Une Magnifique- Emouvante- Lumineuse Cérémonie MEMOIRE s'est tenue, hier soir, à Paris (lundi 3 décembre) à l'Assemblée nationale.

1940-1945 : Au coeur des ténèbres et de la terreur, des femmes, des hommes, des gens de la vie de tous les jours, ont dit "NON" à l'abject et à l'arbitraire. N'écoutant que leur courage, ils ont sauvé les vies de femmes, d'hommes, d'enfants juifs sans se soucier de mettre la leur en danger.

Ce sont les JUSTES. 

Et hier, un bouleversant hommage a été rendu à 11 d'entre eux. 
Immenses petites gouttes dans l'océan... "Qui sauve une vie sauve  l'humanité tout entière" dit la tradition juive... Ces personnes de la vie de tous les jours ont "sauvé l'honneur de l'homme"... 

Plus d'infos : cliquez sur la photo

(Le lien photo porte sur le billet écrit le 4 décembre 2007.  Pour avoir accès au dernier billet : cliquez ICI). 

 7

01:00 Écrit par oflag dans Devoir de mémoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |