16/03/2008

EUROPE, ANNEE 0

Que dire de plus ?

Rien !

Le texte ci-dessous (photographié lors de ma visite) a tout dit...

Sinon qu'un des murs d'une des salles 1945 évoque "la joie" : diverses photos montrent des scènes de liesse (soldat US porté en triomphe par une population savourant le bonheur de la libération, etc). Et que le mur d'en face évoque "l'horreur" (les sinistres camps de la mort et leurs sordides charniers sont découverts....).

Et que dans la petite salle juste à côté se trouve une sculpture de Zadkine : un homme éventré hurle  les bras levés vers le ciel... La sculpture a été commandée par Rotterdam "en mémoire du bombardement de la ville par les Allemands en mai 1940".

3 2 08 009

3 2 08 008

Les commentaires sont fermés.